L’OL puis l’ASVEL, John Textor inarrêtable ?

L’OL puis l’ASVEL, John Textor inarrêtable ?

Icon Sport

Il y a quelques jours, John Textor est officiellement devenu actionnaire majoritaire de l’OL, dont le président reste pour l’instant Jean-Michel Aulas.

Avec la venue de l’homme d’affaires américain, l’Olympique Lyonnais voit ses moyens financiers augmenter de manière importante. Une bonne nouvelle à long terme pour le club rhodanien mais également par ricochets à son partenaire du basket, l’ASVEL. Sacré champion de France pour la troisième année consécutive, le président et propriétaire du club de basket Tony Parker a réagi au rachat de l’OL par John Textor. Très proche de Jean-Michel Aulas et tandis qu’il a parfois été cité comme un potentiel successeur de « JMA » à la tête de l’empire OL, Tony Parker a fait savoir qu’il était prêt à discuter de l’avenir avec John Textor. Le potentiel rachat de l’ASVEL est déjà un sujet même si ce n’est évidemment pas la priorité à court terme.

Tony Parker ouvre la porte à John Textor

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

« John (Textor) m'a texté le lendemain du rachat. Il m'a dit qu'il était content que je sois impliqué dans le projet. Il est fan de basket, fan de ma carrière. On devait essayer de se voir avant la fin du mois, j'essaie de trouver une date (sourire) ! Je ne l'ai pas encore rencontré. Je pense que c'est une bonne nouvelle pour nous. Après, je n'ai aucune idée de ce qu'il veut faire avec le basket. Va-t-il investir des fonds dans le basket ? Je ne sais pas, je n'en ai pas encore parlé avec lui. Pour l'instant, on a un contrat avec l'OL, actionnaire de l'Asvel, qui court pendant deux ans, à hauteur de 2,5 millions d'euros par an. Après, tout sera remis sur la table et on verra ce que l'on fait » a expliqué Tony Parker avant de conclure. « Une vente de l’ASVEL ? Je me dis que tout est possible. Si cela peut améliorer la capacité de l'Asvel à être compétitive en Euroligue, pourquoi pas. Mais je ne le ferai pas à n'importe quel prix. Je suis ouvert à tout » a d’ores et déjà annoncé Tony Parker, qui attend maintenant son premier rendez-vous avec John Textor pour y voir plus clair à long terme.