OL : Lyon berné par Bosz, Vincent Duluc allume

OL : Lyon berné par Bosz, Vincent Duluc allume

Icon Sport

L'Olympique Lyonnais est passé à côté de sa saison en Ligue 1. Les joueurs de Peter Bosz ne devraient même pas pouvoir se qualifier en coupe d'Europe... 

L'OL a démarré cette saison 2021-22 avec pas mal d'ambition. Le club rhodanien souhaitait jouer les premiers rôles en Ligue 1 et tout faire pour soulever un trophée, que ce soit en Coupe de France ou en Ligue Europa. Mais les Gones ont failli dans toutes les compétitions. Le pire reste peut-être en championnat... Alors qu'il ne reste que deux petites journées à disputer, les hommes de Peter Bosz sont seulement 8èmes, à 5 points du RC Strasbourg, 5ème. Comme la fin de saison approche à grands pas, c'est déjà l'heure pour certains de faire le bilan des maux de l'OL. Récemment sortait dans L'Equipe un article assez étayé sur les événements marquants qui on frappé le club cette année. Co-auteur de l'article, Vincent Duluc s'est récemment exprimé sur ce sujet épineux. 

L'OL trop gentil, Vincent Duluc attaque

Vincent Duluc est notamment revenu sur le plateau de La Chaine L'Equipe sur les conditions de l'arrivée à l'OL de Peter Bosz. Selon le journaliste, il y a eu erreur de casting, le board lyonnais privilégiant trop souvent des profils de gentils alors que le club aurait besoin de l'inverse... « Je pense que les gens de l'OL ont tendance à chercher des gens brillants, des gars intelligents, des gars qui leur ressemblent peut-être. Alors que dans le foot, parfois il faut prendre des gars un peu cons. Et quand je dis cons, je ne veux pas dire bêtes. Mais des gens qui ont un grain, un pète au casque qui vont être un peu spéciaux mais qui vont être de bons entraîneurs. Là, ils ont pris avec Peter Bosz quelqu'un qui les séduisait et qui a gagné l'entretien d'embauche. Mais ce n'est pas l'entretien d'embauche qu'il faut remporter, mais les matches. C'est un peu le paradoxe », a notamment affirmé Vincent Duluc, d'ailleurs nostalgique du départ de Jérôme Seydoux en 2019. L'ancien membre du conseil d'administration lyonnais faisait aussi passer des entretiens aux entraîneurs, ce qui permettait à l'OL de mieux travailler sur les profils recherchés. S'il a été récemment confirmé par Jean-Michel Aulas, Peter Bosz voit tout de même son poste menacé. Selon Foot Mercato et Santi Aouna, l'OL suit avec attention la situation de Christophe Galtier, déçu par le projet de Nice.