Benzia devient un « éternel espoir » constate l’OL

Benzia devient un « éternel espoir » constate l’OL

Photo Icon Sport

Yassine Benzia a laissé passer sa chance. Titularisé face à l’AS Monaco (0-0, 23e journée) en l’absence d’Alexandre Lacazette blessé, le Franco-Algérien avait une belle carte à jouer aux côtés de Nabil Fekir. Mais l’attaquant de 20 ans ne s’est pas montré à son avantage et pourrait ne plus revoir le onze de départ de l’OL avant un bon moment. Car les dirigeants lyonnais attendent beaucoup plus de la part de Benzia, régulièrement rappelé à l’ordre par Bernard Lacombe qui lui reproche son manque d’efficacité. Pire encore, le conseiller du président Jean-Michel Aulas craint de ne jamais voir décoller celui que l’on surnommait « le nouveau Benzema ».

« Il a quelque chose, mais il ne faut pas qu’il reste un éternel espoir, a prévenu le dirigeant sur le site officiel de l’OL. Il faut qu’il se prenne en charge. C’est un joueur de surface très imprévisible techniquement mais qui doit améliorer son efficacité. Même s’il a joué sur un côté, je le vois plus au poste d’avant-centre. » Là où la concurrence est plutôt rude avec l’intouchable duo Lacazette-Fekir. Ce week-end, Benzia, qui se remet d'un nouveau petit problème physique, jouera avec l'OL... en CFA.