Aulas laissera sa place à l'OL d'ici...2028 !

Aulas laissera sa place à l'OL d'ici...2028 !

Photo Icon Sport

Adoré par les supporters de l’Olympique Lyonnais et détesté par leurs homologues d’autres clubs, Jean-Michel Aulas ne laisse personne indifférent et il faut bien admettre qu’il fait tout pour. Mais sur le plan sportif et organisationnel, le président de l’OL a réussi des choses énormes dans la capitale des Gaules. En un peu plus de vingt-ans il a fait d’un club qui était en Ligue 2 une machine à gagner des titres, et qui disposera dans quelques mois de son propre stade. Mais, dans France-Football, Jean-Michel Aulas ne le masque pas, il commence à réfléchir sur celui qui pourra lui succéder à la direction de l’Olympique Lyonnais.

« Nul n’est éternel. Si vous avez un club compétitif sur le plan sportif, qui ne perd pas d’argent dans son propre stade, on est dans une forme de récurrence. Cela permet de pérenniser. Imaginez que je passe sous un bus en sortant d’ici, je touche du bois. Quand on est entrepreneur et qu’on est à la tête d’une société, on est obligé de se poser la question. Que va-t-il se passer si jamais il y a un pépin ? Le modèle que l’on est en train de développer au club permet aussi de sécuriser l’avenir. Il n’est pas lié à la personnalité d’un président ou d’une autre personne. Je vais avoir soixante-six ans en mars. Je ne vais pas rester jusqu’à quatre-vingts ans à la tête de l’Olympique Lyonnais. Alors oui je prépare ma succession et j’y pense bien sûr (…) Il y a plein de gens compétents à l’intérieur du club capables de le manager. Mais je ne suis pas en train de vous annoncer que demain matin je vais vendre ou passer la main », relativise quand même Jean-Michel Aulas, qui est devenu le symbole de l’Olympique Lyonnais et doit bien savoir que pour les supporters il est le garant d’une certaine réussite.