Une petite frayeur, mais ça passe pour l'OM !

Une petite frayeur, mais ça passe pour l'OM !

Photo Icon Sport

Marseille s’est très logiquement imposé à Liberec pour valider son billet pour les 16e de finale de l’Europa League (2-4). Mais l’OM s’est fait peur en fin de match en encaissant deux buts en une minute.

Comment se compliquer la vie dans un match où tout allait si bien ? C’est ce qu’a réalisé l’OM en République Tchèque. Un nul suffisait aux Olympiens pour valider leur billet, et rapidement, la victoire se dessinait. Les joueurs de Michel dominaient outrageusement et trouvaient logiquement le chemin des filets par Batshuayi d’une frappe puissante du gauche (0-1, 14e), puis par Nkoudou qui éliminait le gardien avant de marquer dans le but vide (0-2, 43e). A chaque fois à la passe sur ces deux buts, Barrada était à la conclusion d’un lob précis pour faire gonfler le score après la pause (0-3, 48e). Le match était plié sauf que les nombreux changements affaiblissaient l’OM.

Nkoulou provoquait un pénalty que Pavelka transformait plein axe (1-3, 75e) et sur l’action suivante, Sural marquait de la tête au second poteau (2-3, 76e) pour faire monter la pression. Les Tchèques reprenaient espoir, mais les Olympiens reprenaient la main sur la fin de rencontre, validant cette victoire au scenario particulier avec un ultime but en contre d'Ocampos (2-4, 94e). Néanmoins, l’essentiel était là avec ces trois points et cette place validée pour la suite de la compétition.