OM : Villas-Boas est cash, il ne démissionnera pas !

OM : Villas-Boas est cash, il ne démissionnera pas !

Icon Sport

Présent en conférence de presse ce mardi à l’occasion de la présentation d’Arkadiusz Milik, André Villas-Boas a été interrogé sur son avenir.

L’entraîneur de l’OM traverse la pire crise de résultat de son aventure à Marseille. De nouveau battu par Monaco samedi soir (3-1), le club phocéen voit le podium s’éloigner, et un départ d’André Villas-Boas est évoqué avec de plus en plus d’insistance à travers la presse. Cela étant, le Portugais a clairement fait savoir qu’il ne démissionnerait pas, à six mois de la fin de son contrat. Avec un trait d’humour qui a plutôt semblé gêner Pablo Longoria, l’ancien coach du FC Porto a fait savoir que si Marseille voulait se débarrasser de lui, alors il faudrait le virer… et dépenser environ 5 ME d’indemnités pour lui et ses adjoints.

« Est-ce que je serai là jusqu'à la fin de la saison? Sauf si Pablo (Longoria) veut me virer, oui (rires) Après ça peut tomber aussi... Vu comme ça se passe dans le monde du foot, ça peut m’arriver également. Il y a beaucoup de conneries qui se disent en dehors, mais c’est normal en période de crise. Le (soi-disant) manque d’intensité des entraînements, c’est pathétique, je n’ai jamais vu ça de ma vie. La réalité c’est qu’on doit ralentir à l’entraînement car c’est trop intense. Sur la blessure (et la rechute, ndlr) d’Amavi aussi, c’est pathétique. Sa deuxième blessure est complètement différente de la première, ça n’a rien à voir. Mais quand les choses tournent mal il y a toujours des inventions qui sortent… On a vu ce qu’il s’est passé pour Tuchel au PSG, pour Lampard à Chelsea. (…) Oui on a une crise de résultats, mais il faut continuer à travailler et y croire » a lancé André Villas-Boas, visiblement en roue libre à six mois de la fin de son contrat à Marseille, et tandis que Pablo Longoria est de plus en plus attentif au marché des entraîneurs…