OM : Un départ, une arrivée, Sampaoli boucle déjà un poste

OM : Un départ, une arrivée, Sampaoli boucle déjà un poste

L'entraineur de l'OM Jorge Sampaoli ne veut plus voir Hiroki Sakai au club la saison prochaine. Il a déjà trouvé son remplaçant.

Si Pablo Longoria est clairement le nouveau boss à l’OM, Jorge Sampaoli arrive avec ses ambitions, ses contacts et ses exigences. L’entraineur argentin vient de découvrir un effectif qui va de toute façon suivre une profonde refonte dans les mois à venir. Le double changement de président et d’entraineur y est pour beaucoup. Mais il y a pourtant un poste où tout va bientôt être bouclé. C’est au niveau de l’arrière droit. Dans un premier temps, Hiroki Sakai va être prié de se trouver un nouveau club. Après cinq ans de présence, le Japonais n’est plus aussi performant, et ses prestations moyennes où il s’arrache sur son côté sans véritablement colmater les brèches, n’ont pas du tout convaincu Jorge Sampaoli. S’ajoutent à cela son apport offensif très limité et sa couverture défensive souvent approximative sur les hors-jeu. A un an de la fin de son contrat, Sakaï ne sera donc pas conservé malgré son attachement à la ville de Marseille, et son côté combatif qui plait plutôt aux supporters. 

Mais l’OM a déjà trouvé son remplaçant, et ce ne fut pas bien difficile. Prêté cette saison en provenance de la Fiorentina, Pol Lirola fait l’unanimité par son activité et la qualité de ses apports offensifs. A 23 ans, il peut encore progresser et utiliser ainsi son coffre pour être un élément fort de l’OM voulu par Jorge Sampaoli. Selon La Provence et Le Phocéen, Pablo Longoria a très envie d’activer son option d’achat, tout de même évaluée à 12 ME. Une dépense pas anodine pour un club qui va avoir besoin d’ajouter des éléments offensifs et défensifs cet été, notamment pour compenser les départs de Florian Thauvin ou Jordan Amavi. Mais il faut croire que l’OM a le désir affiché de boucler totalement ce poste d’arrière droit en faisant venir Lirola de manière définitive, quitte à rudement entamer l’enveloppe pour le mercato.