OM : Thauvin est fou, il ne trouvera pas de club

OM : Thauvin est fou, il ne trouvera pas de club

Icon Sport

Encore et toujours en fin de contrat du côté de l'Olympique de Marseille, Florian Thauvin semble sur le départ. Enfin s'il trouve un grand club européen à la hauteur de ses attentes sportives et surtout financières...

Pablo Longoria le sait, le club phocéen arrive à un tournant de son historie moderne. Tout simplement parce que l'effectif marseillais est en bout de cycle, à cause notamment des joueurs en fin de contrat. En juillet prochain, Jordan Amavi, Valère Germain ou Yuto Nagatomo seront probablement libres. Comme Florian Thauvin ? Possible, vu que le champion du monde ne semble pas du tout proche d'un nouveau bail à Marseille. Car s'il n'est pas encore revenu à son meilleur niveau, l'attaquant de 28 ans a de très grandes exigences financières. C'est en tout cas ce que révèle Bruno Satin.

Thauvin réclame un salaire de folie

« Il y a un risque non-négligeable de finalement devoir signer à un montant inférieur de ce qui lui était proposé dans son club. Le concept de la prime à la signature pour un joueur libre c'est du cirque, c'est dispatché sur plusieurs années, on parle de salaire annuel net. Je peux vous dire que j'étais dans un grand club européen cette semaine, Thauvin demande une rémunération annuelle net entre 4 millions et 4,5 millions d'euros et personne n'a envie de la lui donner aujourd'hui. Mais effectivement, il a des stats, il a été pénalisé par son année où il a été quasiment blessé toute la saison. Mais il a quand même des chiffres de buts et de passes décisives intéressants et il n'a que 28 ans », a avoué, sur Canal+, l'agent, qui sait que Thauvin veut plus au moins garder son train de vie actuel, lui qui touche 5 ME par an à l'OM.

Sauf qu'entre son niveau qui stagne et la crise, Flotov aura du mal à trouver chaussure à son pied lors du prochain mercato. Une bonne nouvelle pour Marseille ? Potentiellement. Car si Thauvin ne trouve pas mieux que l'OM, il pourrait revenir vers Longoria pour lui donner de rester, mais avec une baisse salariale, histoire de coller au nouveau projet olympien.