OM : Sampaoli a choisi un sérieux concurrent pour Milik

OM : Sampaoli a choisi un sérieux concurrent pour Milik

Inarrêtable sur le marché des transferts, l’Olympique de Marseille pourrait recruter un nouvel attaquant. Un accord serait proche avec Cagliari pour l’Argentin Giovanni Simeone, connu pour être le fils de l’entraîneur de l’Atlético Madrid.

Il faut croire que les mesures prises par la DNCG n’ont pas refroidi l’Olympique de Marseille. Le gendarme financier, peu rassuré par les comptes du club phocéen, a décidé d’encadrer sa masse salariale et ses indemnités de mutations. Et pourtant, le cinquième de Ligue 1 se prépare à accueillir plusieurs recrues dans les prochains jours. Tous les secteurs de jeu seront concernés, et notamment le poste d’avant-centre qui pourrait être renforcé par l’arrivée de Giovanni Simeone (25 ans). En effet, diverses sources confirment la tendance sur ce dossier.

Simeone en approche ?

La presse italienne évoque un possible transfert de l’attaquant de Cagliari autour de 10 millions d’euros. Et chez nos confrères argentins de TyC Sports, on se montre encore plus confiant en affirmant que le fils de l’entraîneur de l’Atletico Madrid Diego Simeone devrait bien signer à l’Olympique de Marseille. Il faut dire que les premiers échos étaient déjà très encourageants. On apprenait plus tôt cette semaine que l’Argentin, convoité par le Torino, la Sampdoria Gênes, Krasnodar et le Celta Vigo, était déterminé à rejoindre la cité phocéenne.

Son entourage aurait même déjà trouvé un accord avec la direction marseillaise. Autant dire que l’officialisation de son transfert pourrait apparaître assez rapidement. Ce sera peut-être l’occasion pour le coach Jorge Sampaoli de compter sur un deuxième attaquant fiable à ses yeux. Car ce n’est un secret pour personne, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille n’est pas le plus grand fan de Dario Benedetto, que les dirigeants ne retiendront pas en cas d’offre satisfaisante. Giovanni Simeone, courtisé après le refus de Kevin Gameiro, deviendrait donc la doublure, si ce n’est le concurrent du Polonais Arkadiusz Milik.