OM : Payet le « gros du District », Rothen part au clash

OM : Payet le « gros du District », Rothen part au clash

Photo Icon Sport

Après la défaite contre le FC Porto (3-0) mardi en Ligue des Champions, l’Olympique de Marseille prend cher. Les critiques sont sévères, surtout lorsqu’elles concernent Dimitri Payet.

Courageux en conférence de presse lundi, à deux jours de la rencontre à Porto, Dimitri Payet avait assumé les commentaires négatifs dont il fait l’objet. Le milieu offensif de l’Olympique de Marseille reconnaissait son mauvais début de saison et se montrait déterminé à répondre sur le terrain. Résultat, le Réunionnais a encore déçu au Portugal. Sans parler de son penalty raté, sa prestation a été indigne d’un leader technique. Le Marseillais n’est donc pas épargné par les observateurs, à commencer par Jérôme Rothen qui a de nouveau souligné sa méforme, après avoir taclé l’entraîneur André Villas-Boas.

« Bien sûr que ce sont les joueurs… Mais les joueurs, il faut les accompagner quand ils n’ont pas d’expérience en Ligue des Champions. Il faut qu’ils aient un plan de jeu et des circuits préférentiels. C’est la vérité. Une fois que tu as ça, après tu te transcendes, a commenté le consultant de RMC dans des propos relayés par Footradio. Quand tu vois le match de Rongier, de Sanson… Tu as l’impression que les joueurs se découvrent et découvrent la tactique. Payet est en numéro 10, comme dans les matchs de District où tu as le gros qui joue numéro 10 et qui fait la différence technique. Mais le temps qu’il se retourne, il roule sur le ballon (…). » Plus que des critiques, Payet est désormais ciblé par des moqueries...