OM : McCourt ne bluffe pas, un proche calme Ajroudi

OM : McCourt ne bluffe pas, un proche calme Ajroudi

Photo Icon Sport

La fin de semaine a été très agitée à Marseille entre les interviews de Mourad Boudjellal et de Mohamed Ajroudi d’un côté, et la réponse officielle de Frank McCourt de l’autre.

A travers un courrier transmis par ses avocats à la banque Wingate, Frank McCourt a officiellement fait savoir qu’il ne souhaitait pas vendre l’Olympique de Marseille à Mohamed Ajroudi. Une fin de non-recevoir que certains veulent disséquer et interpréter. L’homme d’affaires américain bluffe-t-il afin de tirer le prix le plus élevé possible de la vente du club, ou souhaite-t-il réellement continuer son aventure en Provence, malgré les pertes conséquentes enregistrées chaque année ? Selon l’avocat Didier Poulmaire, qui a accompagné Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud au moment du rachat du club en 2016, le natif de Boston est sincère lorsqu’il affirme que l’OM n’est pas en vente.

« Les investisseurs américains repèrent les clubs avec une zone de chalandise importante et une marque à développer. Ce sont des gens pragmatiques, fascinés par le football en tant que sport global. Mais ils ne mesurent pas toujours le décalage entre leur environnement et le nôtre, très associatif. A tort ou à raison, ils ont la conviction que les clubs français ne sont pas managés par des professionnels mais par des hommes de terroir. Qu'il suffise de mettre des spécialistes du merchandising ou du remplissage de stade pour que ça parte. Quant à McCourt, je pense qu’il est sincère » a-t-il expliqué dans les colonnes du Journal du Dimanche. Par ailleurs, le média dominical n’exclut pas l’idée que Frank McCourt finisse tôt ou tard par lâcher l’Olympique de Marseille en engrangeant un « confortable profit ». Le feuilleton n’est donc pas définitivement terminé.