OM : Mandanda avait un boulet au pied, suivez mon regard

OM : Mandanda avait un boulet au pied, suivez mon regard

Photo Icon Sport

De retour à son meilleur niveau cette saison, Steve Mandanda n’était que l’ombre de lui-même en 2018-2019 à l’Olympique de Marseille.

Depuis la venue d’André Villas-Boas en Provence, l’international tricolore est métamorphosé. Il a tout simplement retrouvé son niveau optimal, celui qui a fait de lui un capitaine historique de l’OM et un gardien incontesté en Equipe de France. Spécialiste du poste, Mickaël Landreau a été invité à commenter le come-back gagnant de Steve Mandanda. Et selon le consultant de Canal Plus, plusieurs facteurs expliquent le retour à son meilleur niveau du gardien de l’Olympique de Marseille : le capitanat, sa perte de poids… mais également le changement d’entraîneur. Car pour l’ancien coach du FC Lorient, le divorce était totalement consommé avec son ancien coach Rudi Garcia

« Je pense qu’il y a eu beaucoup de psychologie chez Mandanda après la saison dernière. Il a réagi à différents niveaux : son poids, physiquement il est revenu au niveau. Et aussi avec son nouveau coach, il a eu une nouvelle dynamique. Il a besoin de confiance. Tous les joueurs ont besoin de ça. Il y avait une rupture avec Rudi Garcia, qui en plus lui avait enlevé le brassard, cela l'a beaucoup impacté. Cette saison avec Villas-Boas est formidable. Il a aussi retrouvé l’Equipe de France, il a joué. Avec l’OM, il est décisif, ils sont dans une super dynamique » a analysé Mickaël Landreau, pour qui le changement d’entraîneur à Marseille a eu une incidence décisive sur le retour du grand Steve Mandanda. Un constat qui pourrait également être valable pour d’autres joueurs olympiens tels que Morgan Sanson, Jordan Amavi, Duje Caleta-Car ou bien entendu Dimitri Payet, tous métamorphosés cette saison sous la direction d’André Villas-Boas.