OM : La C1 pour l’argent, Sampaoli préfère partir

OM : La C1 pour l’argent, Sampaoli préfère partir

Icon Sport

En pleine discussion pour la prolongation de son contrat, Jorge Sampaoli a lancé un nouvel avertissement à ses dirigeants. L’entraîneur de l’Olympique de Marseille continue de réclamer des recrues pour la saison prochaine. Une condition importante pour envisager son avenir dans la cité phocéenne.

On ne compte plus le nombre de coups de pression de Jorge Sampaoli. A chaque passage devant les médias, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille en profite pour s’adresser à ses supérieurs, et toujours avec le même message. Le technicien, pas totalement satisfait du mercato réalisé l’été dernier, réclame davantage de recrues expérimentées, notamment afin de bien figurer en Ligue des Champions si son équipe parvient à se qualifier. Et va même jusqu’à mettre son avenir en jeu si le club phocéen privilégie l’aspect financier.

« Si je suis sûr de rester la saison prochaine ? Je ne sais pas, a répondu Jorge Sampaoli. Je pense à l’objectif qu’on a devant nous. Est-ce qu’on veut la Ligue des Champions pour de l’argent ou pour être compétitif ? C'est important de savoir pourquoi on veut y être, il faut être clair, sincère, c’est le plus important. Pourquoi on se marque cet objectif ? Il y aura la possibilité de créer ou pas une équipe de Ligue des Champions. Être là pour quatre-six matchs et dire stop... Ensuite le projet se décidera en s’appuyant sur ces bases-là, les ressources en accord avec les capacités du club. »

Sampaoli rappelle un mauvais souvenir

« Si on joue seulement pour passer inaperçu, ce n’est pas logique. Les critiques seront toujours là. On doit être très clair sur ce que l’on veut. Si l’objectif est plus économique, ça apporte une pression qui n’a pas lieu d’être, c’est ce qu’il s’est passé lors de la dernière campagne (élimination dès la phase de groupes avec 3 points en 2020-2021, ndlr). Les 60.000 personnes seront toujours là. L’équipe, l’entraîneur et les dirigeants doivent suivre », a conseillé le coach marseillais, visiblement méfiant quant aux intentions de ses dirigeants.