OM : L'Arabie Saoudite c'est pas le Qatar, le rêve éclate

OM : L'Arabie Saoudite c'est pas le Qatar, le rêve éclate

Icon Sport

Depuis plusieurs semaines, les rumeurs se multiplient au sujet d’une potentielle vente de l’Olympique de Marseille à un homme d’affaires saoudien.

Le nom d’Al Walid Ben Talal est régulièrement évoqué mais pour l’heure, les contacts entre l’entourage du Saoudien et Frank McCourt ne sont pas confirmés. Et tandis que certains journalistes se sont mouillés en livrant quelques informations étonnantes, Romain Molina fait partie des insiders très prudents au sujet de la vente de l’OM. Interrogé par Spoutnik, le journaliste a fait part de ses doutes quant à un éventuel investissement de l’Arabie Saoudite à l’Olympique de Marseille, dans la mesure où les Saoudiens ne sont pas dans la même approche que la Qatar, par exemple.

« Une vente de l’Olympique de Marseille à l'Arabie Saoudite ? Il n'y a rien de concret après mes échanges avec le ministère saoudien des Sports, ou d'autres impliqués dans l'appareil d'État saoudien, ce sont des fantasmes. Je ne vois pas quel chef d'entreprise va investir dans un club qui perd autant d'argent par an. On a tendance à considérer que l'Arabie saoudite rachèterait un club pour les mêmes raisons que le Qatar, c'est-à-dire pour l'image, ce qui est une erreur » explique le journaliste, pour qui l’Arabie Saoudite n’est absolument pas dans la même posture que le Qatar, prêt à investir des centaines de millions d’euros pour redorer son blason à l’international. Reste maintenant à voir si en coulisses, des négociations sont tout de même menées entre Frank McCourt et Al Walid Ben Talal ou d’autres hommes d’affaires saoudiens. Pour l’heure, ce n’est pas vraiment la tendance puisque c’est bien la direction actuelle, notamment composée de Jacques-Henri Eyraud et de Pablo Longoria, qui est sur le point de boucler la venue de Jorge Sampaoli avec un contrat de deux ans et demi à la clé.