OM : Ils misent tout sur Mediapro, une catastrophe se profile

OM : Ils misent tout sur Mediapro, une catastrophe se profile

Photo Icon Sport

Afin de rembourser le prêt contracté pour aider les clubs, la Ligue de Football Professionnel compte sur la fiabilité de Mediapro. Mais que se passera-t-il si le diffuseur ne respecte pas ses engagements ?

L’enquête publiée cette semaine est plus qu’inquiétante. Selon les informations de Mediapart, plusieurs pensionnaires de Ligue 1, dont l’Olympique de Marseille, risquent la faillite à cause de leur énorme déficit. De son côté, l’économiste du sport Vincent Chaudel n’est pas aussi pessimiste pour le club phocéen. En revanche, le membre de l’Observatoire du Sport-Business approuve l’hypothèse selon laquelle le prêt contracté par la LFP pourrait provoquer une catastrophe si Mediapro ne tient pas ses engagements.

« Ce sur quoi Mediapart a raison, c'est que le football français risque très gros si Mediapro n'est pas au rendez-vous. Ce serait un scénario apocalypse, a prévenu le spécialiste contacté par Le Phocéen. Cela voudrait dire qu'il faudrait repartir avec Canal +, beIN ou RMC, et qu'ils reverraient évidemment les chiffres à la baisse. Cela engendrerait une baisse de compétitivité terrible pour les clubs français et un gap abyssal avec les autres gros championnats européens. »

La L1 d’autant plus en retard

« Incapables de se renforcer, les clubs français dégringoleraient à l'indice UEFA et notre football aurait beaucoup de mal à s'en relever, a imaginé Vincent Chaudel. C'est le scénario choisi par Mediapart, mais encore une fois, on en est encore loin. Pour moi, le danger vient plutôt de la décision gouvernementale trop hâtive d'arrêter les championnats, alors que les autres vont les terminer. C'est là que l'écart financier va se creuser avec les concurrents européens. » A priori, les clubs de L1 ne déposeront pas le bilan, mais leur puissance financière et leur compétitivité sont clairement menacés.