OM : Eyraud sort le grand jeu, il négocie avec Thauvin

OM : Eyraud sort le grand jeu, il négocie avec Thauvin

Photo Icon Sport

Jacques-Henri Eyraud ambitionne de réaliser un véritable tour de force lors de ce marché des transferts.

Cela concerne l’un de ses joueurs déjà sous contrat, qui se dirige doucement mais surement vers la sortie l’été prochain. Florian Thauvin, meilleur buteur de l’OM ces dernières années en dehors d’un exercice actuel complètement manqué en raison d’une sévère blessure à la cheville, a encore un an de contrat à Marseille. Sa valeur marchande est en chute libre, alors qu’il était, peut-être un peu exagérément, estimé à 80 ME par son président au moment où « Flotov » était champion du monde et l’un des meilleurs joueurs offensifs de la Ligue 1. Les choses ont bien changé et, entre sa grave blessure, et sa fin de contrat approchante, l’OM se contenterait de 15 à 20 ME pour laisser filer l’ancien bastiais. Néanmoins, Thauvin s’est montré très clair depuis ce printemps, il restera à Marseille quoi qu’il arrive cet été, même si, par le passé, il a déjà été forcé de faire ses valises, c’était pour Newcastle en 2015, pour aider le club en grande difficultés économiques.

Devant la difficulté de faire changer d’avis son ailier sur son avenir marseillais, Jacques-Henri Eyraud a décidé de prendre le contre-pied général, et de discuter avec lui d’une prolongation de contrat. C’est ce que révèle Ouest-France ce jeudi, avec des négociations entamées pour lui faire signer un nouveau contrat. Son salaire est déjà fort copieux pour les finances actuelles de l’OM, et Thauvin préférerait clairement aller au bout de son engagement pour ensuite choisir sa prochaine destination librement. Mais pour le président olympien, il s’agit du seul joueur majeur pour lequel un effort financier peut être effectué. Ce n’est en effet pas le cas de Dimitri Payet et Steve Mandanda, qui ont largement dépassé la trentaine, alors que Thauvin a 27 ans. Une manière aussi de tester l’amour affiche du natif d’Orléans pour son club de coeur, à savoir être prêt à s’engager sur le long terme, et ainsi rapporter de l’argent à l’OM s’il venait à être vendu dans un an ou deux. Un dossier extrêmement compliqué pour Eyraud, qui a toutefois décidé de ne pas rester les bras croisés en attendant que Thauvin arrive à la fin de son contrat.