OM : Eyraud ou les supporters, Niang a choisi son camp

OM : Eyraud ou les supporters, Niang a choisi son camp

En conflit avec les supporters de l’Olympique de Marseille, le président Jacques-Henri Eyraud ne pourra pas compter sur le soutien de Mamadou Niang. Et pour cause, l’ancien attaquant marseillais comprend parfaitement la colère des fans.

Les soutiens sont peu nombreux pour Jacques-Henri Eyraud. Des alliés seraient pourtant les bienvenus dans le clan du président de l’Olympique de Marseille, dans le viseur des supporters qui militent pour son départ. Et parfois avec violence. Rappelons que des ultras ont pénétré de force dans le centre d’entraînement pour exprimer leur colère. Une intervention que Mamadou Niang condamne sur la forme. Il n’empêche que l’ancien buteur de l’OM comprend la réaction des fans et critique le comportement de la direction avec son public.

« Sans les supporters, Marseille n'est rien, a rappelé le Sénégalais dans un entretien accordé à Winamax FC. Le club appartient à la ville, à sa population et à ses supporters. Il ne faut pas l'oublier. Aujourd'hui, on méprise un peu les supporters. Depuis plusieurs mois ou années, ils ont été très calmes. Je ne cautionne pas ce qui s'est passé à la Commanderie, je ne cautionnerai jamais la violence. Mais c'est l'accumulation de tout ce qui se passe depuis des années. Ils ont l'impression d'être trahis, qu'on leur ment, d'être méprisés et pris pour des cons donc à un moment donné, ça a pété de la mauvaise manière. J'espère que ça va s'apaiser. S'il y avait eu Pape Diouf, tout ça ne serait jamais arrivé. » En effet, l'entente entre les fidèles du Vélodrome et l'ancien président était bien différente.