OM : Ça bataille avec l’ASSE pour cette piste de Zubizarreta

OM : Ça bataille avec l’ASSE pour cette piste de Zubizarreta

Photo Icon Sport

Evoquée depuis plusieurs saisons, la recherche d’un latéral gauche reste d’actualité pour l’Olympique de Marseille. Notamment dans le viseur olympien, un Grec également convoité par l’AS Saint-Etienne.

Sans compétition européenne à disputer la saison dernière, André Villas-Boas a pu se débrouiller avec un seul véritable latéral gauche. Jordan Amavi a en effet retrouvé un bon niveau ces derniers mois, le tout sans concurrence puisque l’entraîneur de l’Olympique de Marseille faisait appel au droitier Hiroki Sakai pour suppléer l'ancien Niçois. Mais avec un calendrier alourdi par la Ligue des Champions, ce bricolage risque de montrer ses limites.

C’est pourquoi le coach portugais envisage de recruter, ou de laisser sa chance au jeune Christopher Rocchia. « L'arrivée d'un latéral gauche dépend de l'évolution de Rocchia. Si ça marche plutôt bien, on peut l'essayer, a confié le technicien à La Provence. Ça dépend de plusieurs choses, de sa prolongation, des clubs qui s'intéressent à lui et des options qu'on peut avoir dans ce mercato. » Parmi ces possibilités sur le marché des transferts, le vice-champion de France s’intéresse notamment à Dimtrios Giannoulis (24 ans).

Le prix de Giannoulis

Une piste étudiée depuis six mois selon nos confrères du Phocéen, qui soulignent le rôle de l’ancien directeur sportif, à l’origine des premiers contacts sur ce dossier. A noter que le latéral grec, bien que sous contrat jusqu’en 2022, ne serait pas retenu par le PAOK Salonique, qui aimerait récupérer 4,5 M€ sur son transfert et ainsi éloigner la menace du fair-play financier. Un montant abordable pour Marseille et ses nombreux prétendants parmi lesquels on retrouverait l’AS Saint-Etienne.