OM : Boudjellal le traître, la maire de Toulon s’y met aussi

OM : Boudjellal le traître, la maire de Toulon s’y met aussi

Photo Icon Sport

Porteur d’une offre de rachat pour l’Olympique de Marseille, Mourad Boudjellal a aussi trouvé un accord de collaboration avec le Sporting Club Toulon. D’où l’incompréhension et l’agacement de la mairie toulonnaise.

Mourad Boudjellal s’est mis du monde à dos. Alors qu’il a négocié un accord de collaboration avec le président du Sporting Club Toulon, l’homme d’affaires est aussi impliqué dans une tentative de rachat de l’Olympique de Marseille avec des fonds en provenance du Moyen-Orient. Résultat, le club relégué en National 2 a précisé que l’accord dépendait de la décision finale de Boudjellal. Tandis que les supporters toulonnais estiment que ce dernier leur a manqué de respect. Mais ce n’est pas tout. Voici que le maire de Toulon Hubert Falco apparaît lui aussi pour critiquer le double jeu de l’ancien président du Rugby club toulonnais.

« Mon but était qu’ils trouvent un accord (pour le Sporting Toulon). Il est trouvé. Maintenant, je ne veux pas qu’on mélange les genres, Marseille et Toulon, a prévenu l’élu dans les colonnes de Var-Matin. Moi, je souhaite un grand club de foot à Toulon et je veux que ça aille vite. Que le Sporting quitte le National 2. Les intérêts de l’OM n’ont rien à voir avec ceux du Sporting. J’attends donc un projet ambitieux, et à cette condition la ville sera derrière le club. Les Toulonnais le méritent. Aux dirigeants de jouer car, moi, je ne sais pas marquer de buts ! » C’est certain, Boudjellal devra vite se décider.