OM : Boubacar Kamara confirme son départ pour 0 euro

OM : Boubacar Kamara confirme son départ pour 0 euro

Icon Sport

Au lendemain de la qualification de l'Olympique de Marseille pour la prochaine Ligue des champions, Boubacar Kamara a annoncé une mauvaise nouvelle.

La joie est grande chez les supporters de l’OM, le ticket pour la prochaine C1 obtenu à la fin d’un incroyable suspense, mais il y a tout de même un motif de désolation du côté de Vélodrome ce dimanche. En effet, quelques jours après avoir été retenu pour la première fois par Didier Deschamps en équipe de France, Boubacar Kamara a fait l’annonce que tout le monde redoutait, à savoir qu’il refusait de prolonger avec l’Olympique de Marseille malgré les nombreuses relances de Pablo Longoria. Pour le président du club phocéen, c’est un vrai camouflet, car forcément le départ libre du milieu de terrain de 22 ans est à la fois une énorme perte sportive, mais également un rude coup sur le plan financier. S’il n’avait rien dit samedi soir après la victoire contre Strasbourg, Boubacar Kamara a réservé cette annonce à Téléfoot.

Kamara quitte l'OM, un choc pour Pablo Longoria

Dans l’émission dominicale de TF1 consacrée au football, le jeune joueur marseillais a donc dévoilé son choix et précisé qu’il allait bientôt faire connaître son prochain club puisqu’à priori un accord a été trouvé à l’étranger. On pense évidemment à l’Atlético Madrid, même si d’autres clubs européens, et notamment anglais, seraient entrés dans la danse. « J’ai pris ma décision, et c’est de ne pas prolonger et de quitter l’OM à la fin de cette saison. Je pense que c’est la meilleure décision pour la suite de ma carrière. J’en suis à un moment de ma carrière où j’ai envie d’évoluer, de découvrir un nouveau challenge, un nouveau championnat. J’ai choisi mon futur club, et vous le saurez bientôt, a expliqué le milieu de terrain, avant de rappeler que ses racines étaient marseillaises et qu’il pensait avoir rendu pas mal de choses à son club. Je suis un jeune issu d’un quartier qui finit au Vélodrome, je n’ai connu qu’un seul maillot, je suis au club depuis l’âge de 5 ans, j’en ai 22. Mon parcours a été unique à l’OM (...) Passer la barre des 170 matchs à l'OM, c'est une fierté pour moi. Personne n’y aurait cru, mais j’ai fini par bousculer la hiérarchie pour m’imposer dans cette équipe. » Une annonce qui a bien évidemment immédiatement déclenché un flot de haine sur les réseaux sociaux, le milieu de terrain de 22 ans étant traité par les plus courtois de « mercenaire » ou de « lâche ».