L'OM regarde la commission de discipline sans trembler !

L'OM regarde la commission de discipline sans trembler !

Le dossier du match OM-PSG arrive ce mercredi devant la commission de discipline de la LFP. Du côté de Marseille on se veut confiant, même s'il y a le risque que la foudre tombe sur le Vélodrome.

Trois jours après le match entre l’Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain au Vélodrome, qui s’est terminé par un 0-0 sans saveur, la commission de discipline de la LFP a bien prévu de se pencher ce mercredi sur les incidents qui ont émaillé cette rencontre. Si du côté du PSG on attend de savoir ce que va prendre Achraf Hakimi, expulsé en seconde période, pour l’OM c’est surtout l’éventuel retrait d’un point au classement, mais également la possibilité d’un huis clos total du stade marseillais qui font trembler les dirigeants phocéens. Même si ces derniers ont tenté de relativiser la nature de ces incidents, il est clair que les images de Neymar tirant des corners sous la protection, pas vraiment fiable, de filets, et pire encore la venue d’un supporter de l’OM sur la pelouse pour aborder Lionel Messi, ne plaident pas en la faveur d’une mansuétude, sans même évoquer les graves incidents intervenus autour du Vélodrome. Des événements qui ont valu mardi de lourdes sanctions judiciaires aux supporters concernés.

L'OM risque un point en moins au classement de Ligue 1

C’est donc la commission de discipline de la LFP qui va se pencher à partir de 18 heures sur les événements du Vélodrome, même s’il est probable que le dossier va être placé en instruction afin de laisser un peu de temps pour étudier les différentes pièces transmises aux gendarmes du football. Du côté de La Provence, pas de panique. « Au sein de la maison ciel et blanc, l'optimisme reste de mise et on ne comprendrait pas une telle punition, d'autant que le rendez-vous s'est, dans l'ensemble, mieux déroulé que ce que tout le monde craignait », explique le quotidien marseillais, qui ne pense pas que les propos très agacés de Dimitri Payet seront entendus par la Ligue de Football Professionnel. Entre ce rendez-vous disciplinaire, et le match à Troyes contre Nice, ce mercredi pourrait valoir très cher dans la saison 2021-2022 de l'Olympique de Marseille en Ligue 1.