L'OM lancé en C1 ? Non, la chance ne frappera pas deux fois

L'OM lancé en C1 ? Non, la chance ne frappera pas deux fois

Icon Sport

Mardi soir, l'OM a enfin remporté son premier match de la saison en Ligue des champions. Une victoire nette 4-1 contre le Sporting Portugal qui donne de nouvelles ambitions aux Marseillais. Toutefois, Samuel Ollivier tempère ce constat après 90 minutes très atypiques.

Une renaissance. C'est ce qu'a vécu l'OM en Ligue des champions mardi soir. Les Marseillais ont d'abord relancé leur campagne 2022-2023 avec un premier succès aux dépens du Sporting Portugal. Surtout, ils l'ont emporté 4-1 et ont réalisé leur meilleure prestation depuis très longtemps dans la plus grande des compétitions européennes. L'OM semble enfin tenir le match référence sur la scène européenne pour confirmer les bonnes dispositions entrevues en Ligue 1 depuis la reprise. Le collectif olympien a répondu présent sur la pelouse du Vélodrome mais les stars de l'effectif n'ont pas été en reste, en témoigne Alexis Sanchez buteur contre les Portugais. 

Adan a trop aidé l'OM, la victoire demande confirmation

L'OM peut-il reproduire pareille performance lors de ses trois derniers matches de poules pour jouer la qualification en huitièmes ? Si la plupart des observateurs et des supporters le pensent, ce n'est pas le cas de Samuel Ollivier. L'ancien journaliste de Bein Sports reste sur sa faim après le match de mardi soir. Pour lui, les Marseillais peuvent faire mieux et surtout les circonstances de la rencontre leur ont été trop favorables. Il s'est expliqué dans l'Equipe de Greg ce mercredi.

« Il y a deux grilles de lecture. L’analyse d’hier soir c’est effectivement le soulagement, le plus important c’était la victoire, effacer cette série de défaites. Maintenant, on se demande si ça peut servir de match référence. Comment un match que vous disputez à 10 contre 11 pendant une heure peut servir de match déclic, comment un match que vous remportez parce qu’il y a trois erreurs manifestes de gardien peut servir de match déclic. Ce n’est pas suffisant. Dans le jeu, il a quand même une forme de pauvreté malgré la largesse de la victoire notamment en seconde période. [...] Et, il n’y a pas de hasard, je note quand même que la première victoire de Marseille depuis longtemps c’est à huis-clos comme s’il y avait une chape de plomb quand l’OM joue dans un stade plein. Et, heureusement, Marseille jouera prochainement dans un stade plein, est-ce que ça va pas les perturber ? », a t-il indiqué. Cela ne va pas tarder puisque l'OM retrouvera le Sporting dès mercredi prochain, à Lisbonne. Aux Phocéens de montrer que ce n'était pas un feu de paille pour rester dans la course à la qualification.