L’OM a besoin d’un « Sarkozy » pour devenir le rival du PSG

L’OM a besoin d’un « Sarkozy » pour devenir le rival du PSG

Photo Icon Sport

Depuis plusieurs années, on parle d’une éventuelle vente de l’Olympique de Marseille. Encore faudrait-il trouver le bon investisseur qui permettrait d’imiter le Paris Saint-Germain.

C’est désormais officiel, l’OM va récupérer la gestion des abonnements en virages du Vélodrome. Une manière pour le club phocéen de sécuriser son enceinte, et de rassurer un potentiel investisseur dans la mesure où la propriétaire, Magarita Louis-Dreyfus, ne serait pas opposée à une vente. Mais pour l’ancien directeur des Sports de Canal+, Karim Nedjari, le club dirigé par Vincent Labrune aura besoin d’un intermédiaire haut placé, à l’image du rôle de Nicolas Sarkozy dans l’arrivée de Qatar Sports Investments (QSI) à Paris. 

« Tout le monde évoque la vente prochaine de l’OM. Le club marseillais doit d’abord passer par un chemin bien connu par le PSG dans un passé récent. Et trouver l’homme providentiel. (...) Qui a intérêt à investir beaucoup d’argent (100M€ pour l’achat + 200M€ pour être compétitif) pour un retour financier hypothétique ? A l’époque, au PSG, Nicolas Sarkozy, fidèle supporter, avait fait jouer son carnet d’adresses avec ses amis qataris, a rappelé le journaliste sur son blog Yahoo. Grâce à cette intervention politique, Sébastien Bazin avait pu se retirer de l’affaire en bradant le club au bord du dépôt de bilan. Cette fois-ci, il faudra trouver un supporter tout aussi puissant sur le plan politique et économique pour redonner une nouvelle ambition à l’OM. Cela permettra d’offrir enfin un rival au PSG qui reste sur neuf victoires consécutives. » L’OM sait ce qu’il lui reste à faire, ou plutôt à trouver…