France-Pologne : Deschamps n’a qu’un seul doute !

France-Pologne : Deschamps n’a qu’un seul doute !

Icon Sport

Didier Deschamps tient son 11 de départ bien avant le match face à la Pologne de dimanche. Toutefois, un seul joueur a réussi à semer le doute dans l'esprit du sélectionneur : Ibrahim Konaté.

Le match face à la Tunisie n’a pas permis de bouleverser la hiérarchie au sein de l’équipe de France. Didier Deschamps aurait surement préféré que ses remplaçants montrent un autre visage, mais la défaite 1-0 et la façon dont s’est déroulée la première heure de jeu avant l’entrée en jeu de quelques cadres, a démontré la différence de niveau et de motivation entre les titulaires et les remplaçants. Pas de quoi compliquer la mission du sélectionneur au moment de composer son 11 de départ pour le match de dimanche face à la Pologne. 

En effet, si tout le monde est sur le pont, les Bleus démarreront dans leur 4-2-3-1 désormais de rigueur. Mais la seule réelle incertitude pour Didier Deschamps se trouve en défense centrale. Il y a un match à trois pour deux places, et chaque option a ses arguments. En effet, Raphaël Varane revient d’une longue blessure et retrouve du temps de jeu, c’est un taulier qui saura faire parler son expérience, même si son niveau de jeu n’est pas extraordinaire sur les premiers matchs. Entre manque de rythme et crise de confiance depuis son passage à Manchester United, l’ancien lensois apporte moins d’assurance. 

Un 11 probable très... probable

Tout le contraire d’un Ibrahim Konaté qui croque sa Coupe du monde à pleines dents, et a été l’une des rares satisfactions du match face à la Tunisie. Le défenseur de Liverpool sème le doute dans l’esprit de Didier Deschamps. Cela même si Dayot Upamecano, auteur de deux très bons premiers matchs, devrait conserver sa place dans l’axe gauche de la défense même si la lutte est féroce entre les trois joueurs qui permettent au moins à Didier Deschamps de se creuser les méninges. 

Car pour le reste, la composition probable de l’équipe de France ne fait aucun doute et elle se déroule de la façon suivante : 

Lloris - Koundé, Varane, Upamecano, T. Hernandez - Rabiot, Tchouameni - Dembélé, Griezmann, Mbappé - Giroud