France : Benzema, le racisme, Deschamps, tout est faux

France : Benzema, le racisme, Deschamps, tout est faux

Ecarté l'équipe de France, où il ne reviendra pas tant que Didier Deschamps sera sélectionneur, Karim Benzema est toujours attaqué sous le même anglais. Mais l'attaquant du Real Madrid est une victime dans cette histoire.

En ce jour de Classico, la performance de Karim Benzema sera très attendue, l’attaquant français du Real Madrid étant le principal atout de Zinedine Zidane face au FC Barcelone de Ronald Koeman. Généralement, KB9 ne se rate jamais dans ce genre de match au sommet, et les supporters madrilènes le savent, même si depuis la victoire du Real Madrid face à Liverpool Vinicius Junior a mis des étoiles dans les yeux. En attendant, si les Merengue se régalent avec Karim Benzema, ce dernier suscite un débat permanent en France, où les fans de Benzema s’affrontent de manière permanente avec ceux qui ne veulent plus en entendre parler en équipe de France. Mis au placard par Didier Deschamps depuis 2015, Karim Benzema ne s’exprime plus sur ce sujet, conscient qu’à chaque fois cela tournait au délire. Pour Karim Djaziri, ancien agent de Benzema, ce dernier est la victime d’un procès en sorcellerie qui n’est pas mérité. La thèse du « Deschamps raciste » est balayée d’un revers de la main.

Karim Djaziri estime en effet que les propos reprochés à l’attaquant du Real Madrid ont été tronqués et qu’il paie toujours ce trucage. « Le monde entier se demande pourquoi il n’est pas sélectionné. Même si quelqu’un avait tué une autre personne, il serait en sélection s’il avait payé sa dette. Benzema est loin d’avoir tué quelqu’un, il n’est même pas jugé ! Est-ce que vous avez déjà vu une justice aussi importante dans le football mondial ? Un mec de son niveau, qui fait partie du top mondial depuis 15 ans et qui n’est plus en sélection depuis 6 ans… Ça n’existe pas ! Encore une fois, Karim Benzema n’a pas dit que Didier Deschamps était raciste. Ce n’est pas vrai. Il a dit : « Non Didier n’est pas raciste, je le connais très bien, mais il a peut-être cédé à une partie de la pression de la France raciste ». Les gens ont mal interprété, et un mec est venu taguer au stylo bic sur le portail de Deschamps « Raciste ». Comme si Karim était responsable de ça… C’est de la désinformation, comme 50% des Français qui pensent que Benzema était à Knysna ! », fait remarquer, sur Ouest-France, le proche de Karim Benzema, écoeuré par tout cela, mais qui sait bien que l’histoire entre KB9 et l’équipe de France est définitivement terminée.