EdF : Deschamps a gagné, Zidane admet sa défaite

EdF : Deschamps a gagné, Zidane admet sa défaite

Icon Sport

Didier Deschamps a de grandes chances de rester le sélectionneur de la France après le beau parcours des Bleus au Qatar, un coup dur pour Zinedine Zidane.

Il était le grandissime favori pour devenir le sélectionneur de l’Equipe de France en cas de Coupe du monde ratée et de départ de Didier Deschamps cet hiver. Zinedine Zidane va finalement devoir prendre son mal en patience car à priori, après la très belle Coupe du monde des Bleus, battus dans une finale monumentale par l’Argentine, Didier Deschamps va rester à son poste de sélectionneur. Tout doit se confirmer au mois de janvier entre « DD » et Noël Le Graët mais la tendance est à une prolongation sur le long terme de l’aventure pour Didier Deschamps. Cela signifie que Zinedine Zidane, libre depuis un an et qui attend les Bleus de pied ferme, va encore devoir patienter. Mais selon L’Equipe, plus question pour l’ex-entraîneur du Real Madrid de rester libre en attendant que la place se libère chez les Bleus.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par zidane (@zidane)

En effet, le quotidien national affirme qu’à 50 ans, Zinedine Zidane n’est pas rassasié du football. Il a encore la fibre et la volonté d’entraîner au plus haut niveau et pourrait donc se remettre sur le marché dans les mois à venir. L’hypothèse de le revoir sur un banc à compter de l’été prochain reprend de l’épaisseur. Il y a quelques mois, c’est le Paris Saint-Germain et surtout l’émir du Qatar Tamim ben Hamad Al Thani qui rêvait de s’offrir « Zizou ». Cela étant, Zidane avait refusé et le fait qu’il ne prenne pas en main l’Equipe de France ne va rien changer pour l’ancien Madrilène, qui n’a que peu de goût pour le PSG et l’organisation du club. Au contraire, la Juventus Turin, un club dont il a porté les couleurs, est un projet qui peut l’attirer, tout comme Manchester United.

Zidane et Le Graët, une relation polaire ?

Selon le journaliste Romain Molina, Zinedine Zidane a d’ailleurs refusé une offre astronomique des Red Devils il y a peu de temps, justement car Noël Le Graët lui avait promis l’Equipe de France après la Coupe du monde. Une promesse en l'air, qui a jeté un froid glacial entre les deux hommes au point que Zidane refuse l'invitation de la FFF pour assister à la finale France-Argentine au Qatar. Le Graët n'y croyait même pas, mais Didier Deschamps a surpris tout le monde en qualifiant les Bleus pour la finale malgré les absences de Benzema, Pogba, Kanté, Maignan ou encore Kimpembe, Nkunku et Lucas Hernandez. Ce qui lui a bien donné le droit de décider de son avenir et donc, à priori, de continuer à la tête des Bleus. Tant pis pour Zinedine Zidane, qui patientera le temps qu’il faut pour s’asseoir sur le banc de l’Equipe de France, auquel il n’a d’ailleurs pas renoncé de manière définitive.