EdF : Didier Deschamps jusqu'en 2026, la rumeur enfle

EdF : Didier Deschamps jusqu'en 2026, la rumeur enfle

Icon Sport

Malgré la défaite en finale du Mondial 2022, les voix sont nombreuses pour demander à ce que Didier Deschamps prolonge sa mission à la tête de l'équipe de France. Et DD serait prêt à dire banco, mais à ses conditions.

Si certains sélectionneurs sont sortis lessivés de la Coupe du Monde, au point même de démissionner, le suspense plane encore concernant le coach des Bleus. Arrivé à la fin de son contrat avec la Fédération Française de Football, Didier Deschamps sait depuis la victoire contre l’Angleterre que c’est lui, et lui seul, qui décidera de son avenir. Noël Le Graët avait en effet été clair, si la France allait dans le dernier carré du Mondial, c’est DD qui ferait son choix. Dimanche soir, après la finale perdue contre l’Argentine, le sélectionneur tricolore a remis à plus tard l’annonce de son choix, réclamant quelques jours pour se reposer avant de décider de quoi son avenir sera fait. Tout cela alors que le président de la FFF milite fermement pour qu’il reste à son poste, un avis partagé par Emmanuel Macron, lequel a insisté énormément sur la confiance qu’il accordait à Didier Deschamps. Et justement, les deux présidents pourraient avoir rapidement une bonne nouvelle;

Deschamps jusqu'au Mondial 2026 ?

Ce lundi, les rumeurs enflent autour d’une annonce rapide dans le dossier de l’entraîneur de l’équipe de France, et peut-être même avant la fin de l’année 2022. Alors que l’ombre de Zinedine Zidane plane sur les Bleus, L’Equipe annonce de son côté que Didier Deschamps serait très tenté de prolonger son bail. Et pas uniquement pour gagner l’Euro 2024 avec ses joueurs, le seul trophée qui lui manque comme sélectionneur, mais également pour tenter de récupérer le trophée mondial abandonné à l’Argentine. Agé de 54 ans, et après 10 ans passés à ce poste très stressant, DD serait prêt à rajouter quatre ans à son contrat, confirme le quotidien sportif.

« Deschamps décidera seul, avec sa femme Claude, et la tendance est effectivement qu'il soit très ouvert à une prolongation au poste de sélectionneur. Mais pas à n'importe quelles conditions, lui qui a moyennement apprécié de ne pas être conforté dans ses fonctions avant la compétition. Plus encore que l'Euro en 2024, qu'il n'a jamais gagné comme entraîneur, la Coupe du monde 2026 est déjà son horizon. Il a pu voir lors de ce Mondial qu'il disposait d'une jeune génération en or, guidée par l'homme amené à régner sur le foot mondial ces prochaines années, Kylian Mbappé », explique Vincent Garcia, qui rappelle cependant que Noël Le Graët, dont le mandat s’achève en 2024 pourrait hésiter à faire un choix que son successeur devra assumer. Pour mémoire, le Mondial 2026 sera organisé conjointement par les États-Unis, le Canada et le Mexique.