EdF : Benzema aurait pu détruire le foot français, il s'est retenu

EdF : Benzema aurait pu détruire le foot français, il s'est retenu

Icon Sport

Plus sélectionné en équipe de France depuis l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, Karim Benzema entretenait pourtant de bonnes relations avec Didier Deschamps...

À 33 ans, Karim Benzema réalise peut-être la meilleure saison de sa carrière sous le maillot du Real Madrid. Auteur de 27 buts en 38 matchs toutes compétitions confondues, l'attaquant formé à l'OL est le principal acteur de la bonne saison de l'équipe de Zinédine Zidane, en course pour le doublé Ligue des Champions - Liga. Autant dire que le Français aurait pu débarquer avec son meilleur visage lors du prochain Euro avec les Bleus. Mais non, KB9 ne sera pas sélectionné par Deschamps. Tout simplement parce que Benzema est blacklisté par le sélectionneur depuis 2015. Une mise au placard que Karim Djaziri ne comprend toujours pas alors que les deux hommes entretenaient une énorme relation avant l'histoire Valbuena...

« Ils ne se sont plus parlés depuis 2016 »

« Didier et Karim avaient un rapport père-fils, ils étaient très proches. De 2012 à 2015, Karim était l'homme de base de Deschamps. On ne sait pas si Deschamps en veut à Benzema... On ne peut pas savoir. Ils ne se sont plus parlés depuis 2016. Karim a compris la décision de Deschamps avant l'Euro 2016 en France. Didier ne voulait pas que sa sélection soit polluée par une affaire judiciaire. Karim était très déçu. Avant l'Euro, il y a eu son interview, où il n'a jamais dit que Deschamps était raciste. Suite aux interventions politiques, Karim aurait pu saisir les tribunaux pour 'ingérence politique'. C'est puni par la FIFA. Il gagnait le procès, et il aurait pu faire beaucoup de mal à la FFF. Mais il a préféré dire non, alors que ses avocats poussaient pour qu'il attaque. Après l'Euro, Karim pense que Didier va l'appeler. Pas de nouvelles... Fin 2017, après des déclarations, Karim me demande de contacter le président Le Graët pour organiser une réunion avec Didier et régler le problème. Mais non... », a balancé, sur RMC, l'ancien agent de Benzema, qui estime donc que le choix de ne plus sélectionner Benzema n'appartient pas à Deschamps.