Italie-Espagne sans Chiellini, les chevilles de Morata sont sauvées…

Italie-Espagne sans Chiellini, les chevilles de Morata sont sauvées…

Photo Icon Sport

Comme l'équipe de France, accrochée en Biélorussie (0-0) mardi, de nombreuses sélections ont débuté les qualifications pour le Mondial 2018 cette semaine.

C'est notamment le cas de l'Espagne, sans pitié pour le Liechtenstein (8-0) lundi. Autant dire que les Espagnols et leur attaquant Alvaro Morata, auteur d'un doublé, avaient le sourire en regagnant les vestiaires. Surtout lorsque l'avant-centre du Real Madrid a appris une excellente nouvelle à ce moment précis. En effet, pendant le festival espagnol, l'Italie battait l'Israël (1-3) à 10 contre 11 après l'expulsion de Giorgio Chiellini, lequel avait menacé son ancien coéquipier de la Juventus Turin en vue du choc entre la Squadra Azzurra et la Roja le 6 octobre prochain. Du coup, Morata n'a pas caché son soulagement.

« Je vais être honnête : quand je suis rentré dans le vestiaire et que j'ai vu qu'il avait eu un carton rouge face à l'Israël, j'ai eu un grand moment de joie, a reconnu le Merengue dans La Gazzetta dello Sport suite à la suspension automatique du défenseur italien. Quel bonheur... Depuis que je suis parti de la Juve, Giorgio me menace toujours en me rappelant ce match à Turin entre l'Italie et l'Espagne. J'aime beaucoup Giorgio, je suis très attaché à lui, il m'a donné beaucoup de conseils à la Juve. Mais je dois dire que mes chevilles remercient beaucoup ce carton rouge. » Espérons pour Morata que le Real et la Juve ne se croiseront pas en Ligue des Champions cette saison...

Share