Dommage pour le Qatar, le football n'est pas le handball

Dommage pour le Qatar, le football n'est pas le handball

Photo Icon Sport

Le handball a connu une drôle de publicité la semaine dernière lors de son dernier championnat du monde. Pays organisateur, le Qatar a profité d’un règlement qui lui était très favorable pour naturaliser à tout-va des internationaux étrangers, et concocter à coups de centaines de milliers de dollars une équipe capable de passer très près d’un titre mondial, pour une sélection qui n’avait gagné que trois matchs au Mondial dans son histoire avant cela. A l’approche de la Coupe du monde de football dans l’émirat en 2022, beaucoup se demandent si cela ne va pas arriver dans le football. Ce ne sera jamais le cas, a assuré Sepp Blatter, candidat à sa propre succession à la FIFA, et qui ne laissera jamais un tel règlement passer dans son sport. 

« Les excès comme ceux de la sélection de handball du Qatar presque exclusivement composée de joueurs fraîchement naturalisés ne sont pas possibles dans le football. La FIFA ne le permet pas. Tout joueur qui a déjà pris part, pour une fédération, à un match international (en tout ou partie) d'une compétition officielle de quelque catégorie que ce soit ou de toute discipline de football que ce soit ne peut plus être aligné en match international par un autre membre de la FIFA », a ainsi rappelé le dirigeant suisse, qui sait que des naturalisations peuvent avoir lieu pour des joueurs qui n’ont jamais connu une sélection dans leur pays d’origine, mais que cela reste très loin de ce que permet le handball actuellement. 

Share