Les « vampires » renvoient Lionel Messi dans les cordes

Les « vampires » renvoient Lionel Messi dans les cordes

Photo Icon Sport

Lionel Messi s’était plaint lundi d’avoir fait l’objet d’un contrôle antidopage complet avec prise de sang et échantillon d’urine, tandis que quatre de ses coéquipiers du FC Barcelone évitaient eux le prélèvement sanguin. Et le quadruple Ballon d’Or avait laissé sous-entendre qu’il n’était pas étonné qu’on s’en prenne plus particulièrement à lui. Ce mardi, l’agence espagnole en charge des contrôles a tenu à fermement répondre à Lionel Messi, expliquant que ce dernier était un sportif comme les autres et devait avoir le même traitement que tout le monde.

 « Lionel Messi a passé des contrôles d’urine et de sang comme cela est habituellement le cas toutes les semaines sur le reste des sportifs espagnols. C’est normal. Des dizaines de joueurs les ont également passés cette année. La procédure est habituelle. On sélectionne un des cinq joueurs pour lui prendre des échantillons de sang. C’est la même chose pour tout le monde », ont clairement fait savoir ceux que l’on surnomme, on devine pourquoi, les vampires. Lionel Messi n’est donc pas plus visé qu’un autre, mais pas moins non plus. Il pourrait donc avoir encore droit à de la visite dans les mois qui viennent et n'aura pas à se plaindre plus que cela.

Share