L'ASSE, un poursuivant « crédible » de l’OL

L'ASSE, un poursuivant « crédible » de l’OL

Photo Icon Sport

L’AS Saint-Etienne a désormais admis, depuis dimanche soir, l’un de ses défauts avec la difficulté tenace de se mettre au niveau lors des matchs face aux candidats au podium.

Un manque de réussite face aux gros bras qui s’est fait ressentir également face à l’OM, même si les nombreux absents ont forcément pesé sur l’issue de la rencontre. Néanmoins, Saint-Etienne va devoir relancer rapidement la machine sous peine de voir les candidats aux places européennes se positionner sans attendre le réveil des Verts. Pour Loïc Perrin, il faut tout de même être réaliste. Si l’ASSE a toujours rêvé de revenir à hauteur de son voisin lyonnais, il est sans surprise interdit de viser beaucoup plus haut. 

« Suivre la roue du PSG, c'est trop difficile, ce n'est pas pour nous. Suivre celle de Lyon, c'est déjà plus crédible. Aujourd'hui on n'est pas loin. Le but est de rester accroché à ce haut de tableau. On veut lutter pour les premières places, sachant que Paris est au-dessus. Après, il y a pas mal d'équipes qui se valent, j'espère qu'on en fera partie », a expliqué le capitaine stéphanois, bien conscient que dans le deuxième championnat derrière celui va mener normalement le PSG au titre, des places sont encore à prendre. 

Pour disputer la Ligue des Champions, Loïc Perrin sait bien que sa meilleure chance serait peut-être de changer de club. Ce n’est clairement pas à l’ordre du jour, mais le défenseur central a reconnu sur RTL que ce serait la seule raison qui le pousserait à quitter son club de toujours. « Si je dois partir de Sainté, c'est vraiment pour franchir un palier. Je ne partirai pas pour une expérience purement financière. Si je pars, c'est par exemple pour jouer la Ligue des Champions, c'est pour connaître un grand club. Sinon, je suis très bien à Saint-Etienne », a expliqué le capitaine des Verts, qui a probablement laissé passer sa chance quand son transfert à Arsenal a capoté en 2014. 

Share