L’ancien paria du Chaudron savoure son retour

L’ancien paria du Chaudron savoure son retour

Photo Icon Sport

Arrivé de Lorient en 2014, Kevin Monnet-Paquet a rapidement pris le rôle de joueur de couloir avec une énorme activité, mais toujours un manque dans la finition ou le dernier geste.

Un rendement qui lui a valu les sifflets du Chaudron la saison passée, alors qu’il n’a marqué que deux buts en Ligue 1 sur 30 apparitions. Pressenti pour prendre place sur le banc cette saison avec les arrivées de Béric, Bahebeck, Maupay ou Eysseric, l’ancien lensois parvient à inverser la tendance, avec des passes décisives et des buts importants, qui ont permis au Franco-Rwandais de se refaire la cerise. Un retour qu’il savoure avant le match face à Marseille, même si l’absence pour plusieurs mois de Robert Béric pèsera forcément sur l’attaque stéphanoise. 

« Jouer Marseille, à Saint-Etienne, ça donne toujours un gros match. Dimanche, nous avons une revanche à prendre sur nous-mêmes (ndlr : après la défaite dans le derby face à Lyon 3-0). Nous avions mis tous les bons ingrédients face au Dnipro. C'est un match sur lequel il faut s'appuyer.  Robert Beric était très important sur le terrain. Il est très apprécié en-dehors. C'est une grosse perte (…) Quand ton propre public te siffle, ça ne fait jamais plaisir. J'ai gardé confiance et j'ai préféré travailler. Le foot se joue souvent dans la tête. Je n'ai pas lâché. Enchainer les bonnes prestations m'a fait du bien », a reconnu celui qui est l’un des hommes forts des Verts en Coupe d’Europe jusqu’à présent. 

Share