Un Parc plus soft, ce n’est pas si mal quand même

Un Parc plus soft, ce n’est pas si mal quand même

Photo Icon Sport

Revenu sur le devant de la scène cette saison en raison des performances moins emballantes du PSG, le problème de l’ambiance au Parc des Princes partage toujours autant. Tout le monde est d’accord pour reconnaître qu’il n’était plus possible de continuer comme c’était le cas avant le plan Leproux, avec deux kops rivaux qui rendaient les abords de l’enceinte parisienne infréquentables. Mais depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et les supporters écartés rêvent de remettre de l’ambiance au Parc, et sont entrés dans un bras de fer avec la direction pour cela. Ce n’est peut-être pas de cette façon que cela se passera, glisse Eric Carrière, pour qui le temps pourrait faire son œuvre dans ce dossier. 

« Quand je jouais, c’était difficile à analyser. J’étais tellement dans le jeu que je faisais abstraction de ce qui se passait autour. Quoi qu’il en soit, il vaut mieux qu’il y ait moins d’ambiance plutôt que ce sentiment, que je ne connais pas, qui est la haine. Ce qui n’est pas beau du tout. Je préfère qu’il y ait un peu moins d’ambiance. Peut-être que ça reviendra petit à petit tout en gardant certaines valeurs », a expliqué l’ancien milieu de Nantes et de Lyon, qui s’intéresse en général plus à ce qui se sur le terrain, qu’en dehors. 

Share