Le Parc se vide, le PSG hésite à virer les abonnés absents

Le Parc se vide, le PSG hésite à virer les abonnés absents

Photo Icon Sport

Sans parler de l'ambiance, clairement en chute libre cette saison, il est évident que depuis le début de l’exercice 2014-2015, le Parc des Princes laisse apparaitre parfois de gros espaces vides dans les tribunes. Évidemment, ce n’est pas le cas lors des grosses affiches de L1 ou de Ligue des champions, et mardi face à Chelsea le stade sera archi comble. Mais mercredi contre Nantes, le PSG a bradé des tickets à 5 euros sans même réussir à remplir son stade. Et en Ligue 1 cela devrait être le cas contre Caen ce samedi, le Paris Saint-Germain n’ayant pas réellement la possibilité de solder de nombreux tickets, puisque le club a vendu énormément d’abonnements. Et c’est là le noeud du problème. Car certains abonnés ne viennent que pour les gros matches et désertent le stade de la porte de Saint-Cloud, d’autant plus facilement que le spectacle n’est pas fabuleux cette saison.

Selon Le Parisien, le taux d’absentéisme des abonnés atteint parfois 20% et forcément ça se voit. « C’est un problème qui existe dans les grands clubs, tels que Barcelone, le Bayern Munich ou Manchester United », explique, dans le quotidien régional, un représentant du PSG. Mais à priori, les dirigeants du Paris Saint-Germain hésitent encore sur de possibles sanctions pour les abonnés qui ne viennent pas. C’est le cas notamment du Bayern Munich où huit absences valent l’annulation de l’abonnement. Le PSG serait même prêt à adoucir son règlement pour permettra aux abonnés de « prêter » leurs tickets pour un ou plusieurs matches, mais uniquement à des personnes identifiées à l’avance histoire d’éviter le marché noir ou des regroupements non désirés. Et évidemment on ne parle pas non plus du prix totalement hallucinant des tickets pour les supporters adverses qui doivent payer 40 euros pour un bout de tribune...et souvent refusent de se déplacer.

Share