Le Bayern demande de la patience au « sympathique » Al-Khelaïfi

Le Bayern demande de la patience au « sympathique » Al-Khelaïfi

Photo Icon Sport

Président du conseil d’administration du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge fait partie des dirigeants du club bavarois qui aiment à tirer sur le PSG depuis que Paris a des moyens financiers digne d’un grand d’Europe. Si souvent critique, Rummenigge a plutôt pris un ton condescendant au moment d’évaluer le projet parisien, expliquant à Nasser Al-Khelaïfi qu'il fallait construire sur le long terme un club de grande envergure, et ne pas miser tout de suite sur une victoire en Ligue des Champions. L’Allemand rappelle bien évidemment au passage que Paris devra grandir tout en respectant les contraintes du fair-play financier. 

«  Le fair-play financier freine les ambitions du PSG ? Non, Paris va continuer à jouer les premiers rôles en Europe. Gagner la Ligue des champions, ça ne se fait certes pas du jour au lendemain, mais Paris se mêlera à la lutte pour le titre en C 1 chaque année en respectant le FPF. Al-Khelaïfi est un président de club particulièrement motivé. C’est quelqu’un de sympathique. C’est un vrai fan de foot, il met beaucoup de cœur à l’ouvrage. Je ne crois pas qu’il considère le PSG comme un jouet. Il mise sur la durabilité. Où était le PSG avant son arrivée et où en est-il aujourd’hui ? Il faudrait qu’il soit un peu plus patient. Etre patient, ce n’est pas un mauvais trait de caractère », a expliqué l’ancien buteur de la Mannschaft, qui semble au moins avoir décidé de tempérer ses vives critiques à l’encontre du PSG, ce qui était sa tasse de thé depuis quelques années. 

Share