Larqué n'est pas trop violent avec le PSG

Larqué n'est pas trop violent avec le PSG

Photo Icon Sport

Deux défaites en quatre jours. Pour le PSG, qui n’avait pas perdu un seul match cette saison, c’est beaucoup, et cela ne vient pas forcément au bon moment. Forcément, les choix de Laurent Blanc vont être disséqués, mais cette fois-ci, Jean-Michel Larqué ne va pas chercher la petite bête. Le consultant de RMC remet parfois de nombreuses choses en cause, mais a choisi de ne pas tirer sur l’ambulance, puisque l’ancien coach du club francilien rappelle que ce PSG version grand d’Europe est encore jeune, et a aussi le droit a des ratés.  

« Plutôt que de parler de projet de jeu, ce qui ne veut pas dire grand-chose, c’est le projet de club qui m’interpelle. A Paris, on veut grandir très vite, trop vite même. La PSG sous l’ère qatarie reste un club jeune, très jeune. On voudrait une progression linéaire et presque à la verticale. Le décollage de la fusée Ariane ! Eh bien de temps en temps, sur les fusées, on reporte des départs ou on arrête le projet pour revenir dessus. Là, on a l’impression qu’il faut que le PSG écrase tout sur son passage. Je regrette mais en face, il y a des adversaires qui ne l’entendent pas de cette oreille. Des prestigieux, comme le Barça, ou des plus modestes, comme Guingamp, mais qui ont aussi le droit de se défendre », a expliqué un Jean-Michel Larqué qui pourrait voir en cette mauvaise passe une simple pause pour mieux repartir. 

Share