Cavani était dans la cible de la LFP avec son geste

Cavani était dans la cible de la LFP avec son geste

Photo Icon Sport

Ancien président de la commission de discipline, Pascal Garibian s’est forcément penché sur le cas du carton rouge d’Edinson Cavani, reçu vendredi dernier lors du match face à Lens. Si l’ancien arbitre n’a pas chargé la barque en ce qui concerne la durée de sa suspension, le geste envers l’arbitre n’ayant donc pas été jugé comme intimidant, sa célébration n’a pas vraiment été appréciée. Alors que le PSG a montré des images prouvant que l’Uruguayen effectuait ce geste, le mime d’un tir à la carabinen ou à l'arc, vers les tribunes, à chacun de ses buts, cela n’est pas passé pour autant. Pour Garibian, l’ancien napolitain a bien fait de tirer vers le sol après sa réalisation contre Nicosie, évitant ainsi des polémiques et des provocations, et il serait bien inspirer de continuer à faire ainsi désormais.

« Il faut déjà s’interroger pour savoir s’il est opportun qu’un joueur mitraille les supporters adverses. Monsieur Cavani a été très inspiré mardi soir de célébrer son but, mais sans mitrailler les supporters adverses. On est dans un contexte où il ne faut pas grand-chose pour que les supporters commettent des violences dans les stades. On peut toujours imaginer qu’un sermon solennel aurait été suffisant, mais je suis désolé, il faut s’interroger sur ces gestes qui visent le public ou un supporter adverse, qui peut l’interpréter comme une provocation », a confié celui qui est désormais Directeur Technique de l'Arbitrage, qui doit regretter le temps pas si lointain où les joueurs qui avaient marqué un but sautaient de joie ou allaient simplement se congratuler. 

Share