Blanc est piégé par le PSG annonce un prédécesseur

Blanc est piégé par le PSG annonce un prédécesseur

Photo Icon Sport

Laurent Blanc ne vit pas que des heures faciles cette saison, car l’entraîneur du Paris Saint-Germain est systématiquement ciblé par les critiques, y compris chez les supporters du PSG, et comme les résultats ont été moins bons en fin d’année l’entraîneur a pris cher. Jean-Michel Larqué, qui a brièvement été entraîneur-joueur du club de la capitale, estime que la fin du feuilleton est connue d’avance et qu’elle ne sera pas favorable pour Laurent Blanc, les dirigeants du PSG ayant clairement laissé pourrir la situation.

« Moi, quand j’étais petit, on m’a appris : ‘‘Qui ne dit mot consent’’. Je dois dire qu’ils doivent être très, très d’accord du côté de Nasser Al-Khelaïfi et des dirigeants parce que je n’ai pas entendu une seule fois : ‘‘Notre entraineur a raison et nous le soutenons’’. Je ne crois pas une seule seconde à ce silence approbateur des dirigeants. Le général Blanc, c’est une sorte de Don Quichotte qui est en train de se battre tout seul contre des joueurs qui ont le pouvoir (…) C’est de l’isolationnisme patent. Personne n’y va. Et lors de l’arrivée de Lavezzi et Cavani, quand j’entends que c’est lui qui reçoit, avec le directeur sportif adjoint, avec un salarié, ce n’est pas son boulot ! Est-ce qu’il ne se met pas dans une position compliquée ? Et est-ce que la direction ne le met pas dans une situation compliquée ? Le piège est en train de se renfermer. Ce n’est pas à Laurent Blanc d’avoir le rôle de DRH ! Voilà le genre de situation qui laisse à penser que tout doucement, le Paris Saint-Germain est en train de se rendre compte que les objectifs de 2014-2015, fixés par la direction, vont être extrêmement difficiles à atteindre. Et que l’on fait tout doucement tomber le piège sur Laurent Blanc et son staff, qu’il va se refermer inexorablement. Je ne sais pas si ce sera à cause du championnat de France, de la Coupe de France, de la Ligue des champions. Mais les raisons sont très nombreuses », a prévenu, sur RMC, Jean-Michel Larqué, pas très optimiste pour l’avenir de Laurent Blanc à la tête du Paris Saint-Germain.

Share