Au PSG, Blanc a fermé le Club Med

Au PSG, Blanc a fermé le Club Med

Photo Icon Sport

L’épisode de la sanction infligée à Ezequiel Lavezzi et Edinson Cavani l’avait annoncé, mais c’est désormais confirmé, Laurent Blanc n’a pas l’intention de se laisser marcher sur les pieds par ses joueurs. L’entraîneur du Paris Saint-Germain a visiblement changé de stratégie et il n’hésite plus à allumer son équipe quand elle ne fait pas le travail. Il l’a démontré vendredi soir notamment au moment d'évoquer sa petite discussion avec Cavani lorsque ce dernier a été remplacé, confirmant qu’il n’avait pas jugé El Matador à la hauteur contre Rennes. Et Rabiot a eu droit au même traitement.

Selon Le Parisien, le coach du PSG a décidé que la rigueur devait revenir en interne, et parmi les mesures prises certaines sont concrètes. Les amendes pour retard ont fait leur retour au Paris Saint-Germain, alors que depuis le début de saison cela avait été oublié. De même lors des regroupements d’avant-match, les visites aux joueurs ne doivent plus s’éterniser au-delà de 23h, et les amis, agents et membres des familles doivent se réunir dans le salon de l’hôtel et n’ont plus accès aux chambres. De même, le dernier entraînement à huis clos avant un match n’est plus ouvert aux proches des joueurs comme cela était le cas. Un tour de vis qui semble convenir aux cadres du vestiaire parisien, lesquels soutiendraient Laurent Blanc. Reste à savoir si cela aura des effets concrets.

Share