Victoire ou pas, l’OL veut faire un grand match

Victoire ou pas, l’OL veut faire un grand match

Photo Icon Sport

Mathématiquement, l’OL joue presque sa qualification sur le déplacement de ce mardi en Russie. En cas de revers, les Lyonnais pourraient compter cinq points de retard sur Valence à trois journées de la fin, ce qui semblerait difficilement rattrapable.

Mais le match n’est pas encore joué, et même face au leader de la poule, Hubert Fournier compte bien voir son équipe montrer son meilleur visage. Cela n’avait clairement pas été le cas à La Gantoise, et cela n’avait pas été suffisant non plus face à Valence, malgré quelques bons passages. L’entraineur lyonnais a donc demandé 90 minutes de haut niveau à ses joueurs pour entretenir l’espoir. 

« C'est un match pour rester dans la course. Le Zenit peut prendre une sacrée avance. Il faut faire deux mi-temps de haut-niveau. C'est le minimum qu'on puisse attendre pour ramener un résultat d'ici. On doit avoir une réaction positive. Il y a eu des discussions. C'est le but. Il faut avoir l'impression d'avoir tout donner sur 90 minutes, ce qui a été rare depuis le début de saison. On est en mesure de s’imposer ici. Gand a posé des problèmes au Zenit. C’est une équipe très efficace dans le contre donc à nous de prendre le jeu à notre compte et de rester très vigilant. Il faut aller jusqu’au bout de nos actions. Le match va se jouer sur notre capacité à défendre sur les contres et de concrétiser durant nos temps forts », a expliqué un Hubert Fournier qui ne voit clairement pas le champion de Russie comme une formation intouchable. 

Share