Pour sa charnière, l’OL a choisi de ne pas choisir

Pour sa charnière, l’OL a choisi de ne pas choisir

Photo Icon Sport

Avec la Ligue des Champions et les ambitions de podium en Ligue 1, l’Olympique Lyonnais sait que la concurrence règnera à chaque poste en 2015-16.

Une situation nouvelle pour la défense centrale, où Milan Bisevac et Samuel Umtiti étaient les titulaires indiscutables jusqu’à présent, très loin devant Lindsay Rose et Bakary Koné. L’arrivée de Mapou Yanga-Mbiwa va forcément changer la donne, l’international français qui avait su s’imposer à la Roma n’étant pas venu pour cirer le banc. Tout le monde a déclaré accepter la concurrence mais celle-ci pourrait ne pas être si farouche que cela, car Hubert Fournier a reconnu que tout le monde pourrait y trouver son compte sans qu’une charnière ne se dégage totalement. 

« Passé le mois de septembre, avec l’accumulation des matches, ce ne devrait pas poser de problème parce qu’entre les suspensions, les blessures, les méformes, les choix se feront naturellement. L’important est d’avoir trois joueurs de très haut niveau sur lesquels on a une certitude de performance », a expliqué l’entraineur lyonnais, qui sait toutefois que celui qui ne jouera pas lors des gros matchs de championnat ou de Ligue des Champions le vivra certainement différemment. 

Share