Pour l'OL, le plastique c'est pas fantastique

Pour l'OL, le plastique c'est pas fantastique

Photo Icon Sport

Pas besoin d’avoir fait de hautes études ou se prétendre spécialiste du football  pour savoir que lorsque l’on joue sur une pelouse synthétique les sensations ne sont pas les mêmes et que le style du jeu est souvent radicalement différent. Une fois cela dit, les joueurs de l’Olympique Lyonnais savent qu’au Moustoir il va falloir dompter cette surface non naturelle et qui en plus commence à afficher quelques signes de fatigue. Et au sein de l’effectif lyonnais, il y a un joueur qui connaît très bien ce gazon en plastique, c’est Arnold Mvuemba. L’ancien merlu ne le cache pas, il ne regrette pas d’avoir quitté le terrain du Moustoir pour la bonne pelouse lyonnaise.

« Le synthétique est une surface particulière. J’ai entendu dire qu’il était un peu abimé. Il faudra bien se préparer. La vitesse de jeu est plus importante sur le synthétique. Ça file beaucoup plus. Ça change aussi pour les appuis. C’est plus difficile. Il va falloir s’adapter, car les Lorientais ont l’habitude. Il n’y a rien de mieux que la pelouse. J’ai joué deux saisons sur du synthétique, je peux vous l’assurer », a confié Arnold Mvuemba, qui espère que l’OL réussira à se sortir de ce piège synthétique qui n’emballe pas les adversaires du FC Lorient.

Share