OL : La peur du ridicule a sauvé Genesio

OL : La peur du ridicule a sauvé Genesio

Photo Icon Sport

Après trois défaites consécutives toutes compétitions confondues, dont la dernière à domicile contre Guingamp (1-3) le 22 octobre, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais Bruno Genesio pouvait craindre le pire.

Même avec le soutien de son président Jean-Michel Aulas, on ne voyait pas comment le technicien pouvait échapper au licenciement si l’OL ne sortait pas de sa crise. Une victoire (1-2 à Toulouse) et un match nul (1-1 contre la Juventus Turin en C1) plus tard, Genesio se retrouve dans une position beaucoup plus confortable grâce à la solidarité affichée par ses joueurs.

« Je ne sais pas si j’étais condamné à mort avant le match contre Toulouse mais, avant ce déplacement, on a senti une vraie unité au sein du club, a-t-il raconté. Elle nous a aidés à préparer ce match et nous a permis de redresser la barre. Ces deux résultats positifs, face à Toulouse et la Juventus, sont le fruit du travail effectué par un groupe qui n’a pas lâché et n’a pas cédé à la panique. Je ne sais pas si les joueurs avaient envie de me sauver mais je sais qu’ils souhaitaient surtout démontrer qu’ils n’étaient pas aussi nuls qu’on le disait. » Peu importe la raison, Genesio et ses hommes devront poursuivre sur leur lancée face à Bastia samedi (20h).

Share