OL : Aulas répond à ceux qui veulent sa peau à la LFP

OL : Aulas répond à ceux qui veulent sa peau à la LFP

Photo Icon Sport

Placé sur un siège éjectable au sein du Conseil d’Administration de la LFP, Jean-Michel Aulas sait que la prochaine élection prévue mercredi prochain risque d’être tendue. Après 25 ans de bons et loyaux services, le président de l’Olympique Lyonnais a bien compris que son attitude lors des récents changements dans l’organisation de la Ligue des champions avait agacé certains de ses confrères, lesquels sont aussi des électeurs. Et dans un scrutin qui s’annonce serré, tout est possible. De quoi agacer Jean-Michel Aulas, lequel estime faire l’objet d’un mauvais procès.

Car cette histoire de réforme européenne cache selon lui autre chose . « La réforme de la Ligue des champions ? On m'a fait porter un chapeau que je ne devais pas porter (…) Les clubs, qui sont tous à la recherche de revenus supplémentaires, pensent que je suis contre une redistribution des revenus alors que je plaide justement pour un réaménagement. Mais on ne m'a pas demandé mon avis. Peut-être que j'ai des principes de chochotte qui consistent à ne pas me dévoiler trop vite. Sur le plan des droits internationaux, nous sommes complètement coulés. La Liga vient de signer un contrat de 50 M par an avec la Chine sur trois ans. Nous ne recevons pratiquement rien. Il y a aussi un travail à amplifier sur les droits internationaux. On peut faire beaucoup mieux. Avec l'arrivée de McCourt à l'OM, on peut progresser aux États-Unis. En Chine, je peux aider beaucoup puisque l'une des sociétés qui diffusent les matches en Chine travaille avec notre nouvel actionnaire, fait remarquer Jean-Michel Aulas, qui explique, dans L’Equipe, qu’il pourrait rebondir à la Fédération Française de Football s’il perdait son poste de vice-président de la LFP. La présence des professionnels, et notamment des clubs de L1, au Comex de la FFF est indispensable. La FFF et la Ligue 1 doivent travailler main dans la main. Si on me demande d'y aller, ce sera avec plaisir. Mais j'ai plus de légitimité à travailler à la Ligue. Maintenant, si certains veulent s'approprier la Ligue plus facilement, pourquoi pas...Ça me fait de la peine. Vexé ? Ça le deviendra le jour où ce sera effectif. S'il n'y a ni le PSG, ni l'OM, ni Lyon, j'espère au moins qu'il y aura Monaco. »

Share