Le vestiaire de l'OL n'est pas au bord de l'explosion

Le vestiaire de l'OL n'est pas au bord de l'explosion

Photo Icon Sport

Le coup de tête infligé dimanche par Lindsay Rose à Corentin Tolisso n’est pas synonyme d’un vestiaire au bord de l’explosion, mais juste le résultat d’un coup de sang plutôt commun dans les clubs de football. C’est le message qu’a fait passer l’Olympique Lyonnais depuis cet incident entre les deux joueurs. Et quand on interroge Jean-Michel Aulas sur d’éventuels problèmes générés à la fois par les renforts du mercato, mais aussi par les renégociations, le patron de l’OL balaie cela d’un revers de la main, estimant que les nouveaux joueurs avaient clairement leur place à Lyon.

« Qu’il y ait des problèmes dans le vestiaire, ce n’est pas le seul club où ça arrive. Laissez-nous gérer nos problèmes. Ce n’est pas parce qu’il y a un peu de tension entre les joueurs que rien ne va bien se passer. Dire que j’interviens quotidiennement, non. Je le fais quand bon me semble. Je ne pense pas qu’il y ait de soucis. Je trouve que Mathieu Valbuena est très bon. Il s’entend très bien avec tous les joueurs du vestiaire et s’il y en a un qui vous a dit le contraire, c’est qu’il a voulu se mettre en avant (…) Mais n’imaginez pas qu’il y ait des problèmes d’intégration parce qu’un certain nombre de joueurs feraient la loi dans le groupe parce qu’ils ont été formés ici. Comme dans tous les clubs ambitieux, il y a un peu de rivalité (…) Le seul truc sur lequel je ne sois pas d’accord, c’est de laisser penser que les joueurs recrutés ne sont pas bons. Ils sont bons et ce sont des bons mecs », a confié,  sur RMC, Jean-Michel Aulas, histoire de faire taire définitivement les rumeurs sur d’éventuelles tensions internes à l’OL.

Share