Le tacle de Ferri sur Béric, l'OL donne sa version

Le tacle de Ferri sur Béric, l'OL donne sa version

Photo Icon Sport

A Saint-Etienne, Jordan Ferri est désormais clairement la cible numéro 1. Le milieu de terrain lyonnais a cristallisé les critiques de la part des Stéphanois après la rencontre. Il y a eu les échanges d’insultes entre le banc de touche et le joueur, l’attitude provocante de Ferri après le troisième but, mais surtout le tacle par derrière qui a causé la grave blessure de Robert Béric. Un geste que Christophe Galtier ne pardonne pas, lui qui n’a pas hésité à lancer que le Lyonnais avait « broyé le genou » de l’attaquant slovène, out pour six mois. Une version totalement démentie par l’Olympique Lyonnais, qui estime, études des images à l’appui, qu’il n’y a rien eu de répréhensible sur cette action, du moins rien qui ne vaille plus qu’un avertissement. 

« Alors franchement, on a tous visionné cette action. C’est vrai que Jordan a taclé l’attaquant stéphanois le long de la ligne, c’est peut-être inhabituel, après, le geste était engagé, mais on ne peut pas parler d’agression. Jordan n’a pas à être sanctionné. Son geste a entraîné un carton jaune mérité, rien de plus », a expliqué dans les colonnes du Progrès un Michel Audrain pour qui le débat d’après-derby à ce sujet doit désormais se terminer. Pas sûr que les Stéphanois l'entendent de cette oreille.

Share