Lacombe dézingue Deschamps l'anti-Lacazette

Lacombe dézingue Deschamps l'anti-Lacazette

Photo Icon Sport

Une semaine après avoir recadré un peu sèchement un internaute qui lui demandait pourquoi il ne convoquait pas Samuel Umtiti chez les Bleus, Didier Deschamps a passé la seconde couche sur un joueur lyonnais en la personne de Lacazette.

Le sélectionneur national avait justifié le fait de ne pas convoquer le meilleur joueur de la Ligue 1 la saison passée en raison de ses mauvaises performances, et ce malgré plusieurs absences de taille dans ce secteur de jeu. Une deuxième lame qui n’a pas plu du tout à Bernard Lacombe. Le conseiller du président Aulas est monté au créneau pour défendre l’attaquant vedette de son équipe, qu’il a souvent pris sous son aile depuis ses débuts au centre de formation du club. Et c’est Didier Deschamps qui en a pris pour son grade. 

« Ce qu'il faut qu'il sache Didier Deschamps -il n'a pas joué attaquant lui-, il a joué milieu de terrain- c'est que l'attaquant s'il n'a pas de confiance ce n'est pas pareil. Lui milieu de terrain, il touche 50 ballons, il en vendange 25, il en a encore 25 qui sont bons… Et quand vous êtes attaquant, c'est le métro à 6h, vous avez 2,3 possibilités par matches et encore si vous les avez c'est bien… après il faut les concrétiser… vous êtes orphelins, si les autres n'arrivent pas à vous amener le ballon… Alors bien sûr, on dit tout repose sur Alex, mais Alex ce n'est pas Ronaldo, il ne va pas tourner les matches comme il l'a fait l'année dernière et cette année, il est en deçà de ce qu'il a fait, c'est sûr, mais il n'est pas le seul, notre équipe aujourd'hui elle n'est pas la même, c'est plus pareil », a finalement reconnu un Bernard Lacombe qui accepte le fait que Lacazette soit moins performant, mais n’accepte pas forcément qu’on s’en prenne aussi facilement à son protégé. 

Share