L'OL ne veut pas pourrir ses jeunes avec le mercato

L'OL ne veut pas pourrir ses jeunes avec le mercato

Photo Icon Sport

C’est bien connu depuis quelques années désormais, l’Olympique Lyonnais a plus besoin de vendre que d’acheter en ce début de mois de juin, notamment dans le but de présenter des comptes les plus proches possible de l’équilibre à la fin de l’exercice. Néanmoins, dans le monde du mercato, la réalité est toute autre et plusieurs clubs n’hésitent pas à prendre les devants, signant des joueurs avant même l’ouverture du marché des transferts. C’est pourquoi, après les départs de Gomis et Briand qui vont être enregistrés, on a prêté à Lyon un intérêt pour Guillaume Hoarau, fermement démenti par Bernard Lacombe. Néanmoins, le conseiller de Jean-Michel Aulas a glissé des mots qui en disent long sur l’intérêt que peut encore susciter l’OL auprès des joueurs et des agents, qui ont visiblement bien compris que le club rhodanien avait de grandes chances de recruter un joueur offensif cet été. 

« On n’arrête pas de recevoir des propositions, après, il y a les choix à faire, et surtout être conscient de la qualité des jeunes que nous avons. On va voir. Un jour ou l’autre, il faut que ces jeunes débutent, sinon cela ne sert à rien de les former. Moi j’ai débuté à 17 ans, Fleury Di Nallo pareil, Karim Benzema, et plein d’autres ont démarré très tôt. Quand Rémi Garde a aligné tous les jeunes en Ligue Europa, il s’est fait allumer de partout. Et après ? On est allé en quart de finale en perdant contre la Juventus Turin », a prévenu Bernard Lacombe dans les colonnes du Progrès. Une manière de rappeler que l’OL pouvait continuer à s’appuyer sur son centre de formation pour la saison prochaine, le dirigeant lyonnais n'ayant jamais caché son souhait de voir un joueur comme Benzia avoir sa chance sur le long terme à Lyon. 

Share