L'OL avoue avoir hésité jusqu'au bout du mercato

L'OL avoue avoir hésité jusqu'au bout du mercato

Photo Icon Sport

Cela a été la grande question du mois de janvier à Lyon avec le départ de Claudio Beauvue pour le Celta Vigo. L’Olympique Lyonnais allait-il prendre le risque de jouer avec le seul Alexandre Lacazette de disponible comme attaquant expérimenté jusqu’à la fin de l’hiver et le retour de Nabil Fékir ? La réponse est donc oui, même si Lyon n’est pas resté inactif. En effet, interrogé dans Le Progrès, Bernard Lacombe a reconnu que l’OL avait énormément planché sur le sujet avant de privilégier l’inaction. Une décision qui n’empêchera pas la formation rhodanienne de viser la deuxième place, encore jouable selon le conseiller du président Aulas. 

« Recruter un attaquant, on y a pensé. C’était possible. Mais il fallait se calmer, on récupère peu à peu nos forces vives. Terminer deuxième ? Oui, j’y crois. Car l’état d’esprit est très bon. Les hommes sont mieux. Ceux qui rentrent donnent tout, Nabil Fekir sera avec nous fin mars. Ce n’est pas rien », a assuré Bernard Lacombe, qui sait que rien n’est joué dans un championnat aussi serré que celui de cette saison. 

Share